Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève du 20 au 27 septembre.

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Les dossiers > Enseignement supérieur > Augmentation des frais d’inscription • Le HERSC est solidaire de la lutte en (...)

Augmentation des frais d’inscription • Le HERSC est solidaire de la lutte en France

vendredi 22 février 2019

Le Comité permanent de l’enseignement supérieur et de la recherche (CPESR, HERSC en anglais) du Comité Syndical européen de l’Education (CSEE, ETUCE en anglais) est solidaire avec les organisations du CSEE en France dans leur lutte contre l’augmentation des frais d’inscription des étudiants non communautaires.

Chères et chers collègues,
Par cette lettre, nous, les membres du Comité permanent de l’enseignement supérieur et de la recherche (CPESR / HERSC) du CSEE / ETUCE exprimons notre soutien sans réserve et unanime à nos organisations sœurs de France.

En tant que représentants des personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche dans toute l’Europe, nous soutenons avec force votre revendication que le gouvernement français retire son projet d’augmenter les frais d’inscription pour les étudiants provenant de pays extérieurs à l’Union européenne et venant étudier en France.

Nous partageons votre préoccupation et votre colère envers l’annonce du Premier Ministre français du 18 novembre 2018, sur l’augmentation considérable des frais d’inscription pour les étudiants hors UE, qui passeraient de 170 € pour la Licence à 2770 €, et de 243 € ou 380 € à 3770 € respectivement en Master et en Doctorat.

Comme vous, nous croyons fermement qu’une éducation de qualité est et doit rester un droit humain fondamental et un bien public, tel que c’est gravé dans les lois européennes et internationales.

Faisant écho aux revendications phares de la campagne ETUCE / CSEE intitulée "façonner l’avenir de l’Europe avec les enseignant.es", nous rappelons que (...) " Une éducation de qualité est fondamentale pour chaque citoyen. C’est un droit humain fondamental et un bien public. En tant que tels, les gouvernements européens en sont responsables. Le CSEE exige que chaque enfant et étudiant ait accès à une éducation gratuite de haute qualité, adaptée à ses besoins et ce quel que soit son origine socio-économique." (...)

Nous croyons en effet que les mesures prévues par le gouvernement français mettraient en péril l’accès à l’éducation et paveraient la route à sa marchandisation, ce que nous dénonçons avec force.

Nous exprimons notre préoccupation majeure concernant les implications et conséquences néfastes que ces mesures risquent de causer. Les membres du CPESR / HERSC soutiennent votre pétition et appellent toutes les organisations membres du CSEE / ETUCE à signer la pétition “Non à l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s !”, avec l’objectif de défendre l’accès à l’éducation publique de qualité pour toutes et tous.

Solidairement,
Les membres du CPESR / HESRC du CSEE / ETUCE"
(Traduction réalisée par la CGT FERC Sup).


Subject : HERSC stands in solidarity with ETUCE member organisations in France

Dear colleagues,

With this letter, we the members of the ETUCE Standing Committee for Higher Education and Research (HERSC) express our robust and unanimous support with our sister organisations in France.

Representing academics and education personnel working in the post-secondary education and/or research sectors across Europe, we strongly back your demands to withdraw the French Governments’ plan to bring in higher tuition fees for students coming from countries outside the European Union to study in France.

We share your concerns and resentment towards the French Prime Minister’s announcement of 18 November 2018 on the introduction of considerably increased tuition fees for non-EU students amounting to 2.770 € while repealing the current fees of 170 € for Bachelor degrees and 3.770€ instead of 243 € and 380 € for Master degrees and PhD courses respectively.

Together with you, we strongly believe that quality education is and should remain a fundamental human right and a public good as it is enshrined in European and international laws.

Echoing the key demands of the ETUCE Campaign “Shape the Future of Europe with Teachers” we emphasise that […] “education is fundamental for every citizen. It is a basic human right and a public good, and as such governments in Europe are accountable and responsible for it. ETUCE demands that every child and student have access to free of charge high quality education adapted to his/her needs and regardless of his/her socio-economic background” […].

We believe that the foreseen measures of the French Government, indeed jeopardise access to education and pave the way of its further commodification that we strongly denounce.

Expressing our deep concern about the severe implications and consequences these measures risk to cause, the HERSC members support your petition and call on all ETUCE member organisations to sign the petition “Non à l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s !” (No to the increase of tuition fees for foreign students) with a view to defend access to quality public education for all.

In solidarity,
The Members of the Standing Committee for Higher Education and Research of the European Trade Union Committee for Education.

Voir également
Non à l’augmentation des frais d’inscription !

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition