Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Les dossiers > Luttes en cours > De la colère à la mobilisation générale !

De la colère à la mobilisation générale !

lundi 10 décembre 2018

Depuis un mois, la population exprime sa colère légitime contre la politique du gouvernement et pour la hausse du pouvoir d’achat.

À certains endroits, la jonction s’est opérée entre les gilets jaunes et les organisations syndicales. Dés le 17/11 et plus massivement le 24/11 et le 1er décembre, nos militant.essont allés à la rencontre de ces salarié.es criant légitimement leur colère et leur refus de l’austérité. Samedi 8/12, pour la 3ème fois, malgré les violences, malgré l’obstruction du gouvernement au droit de manifester, malgré les interpellations et gardes-à-vue massives, plus de 130.000 gilets jaunes, rouges ou verts ont battu le pavé dans toute la France.

La première violence est sociale, applaudie par le patronat et le capital : celle des bas salaires, celle de la loi travail, de la hausse de la CSG, des multiples régressions sociales et celle à venir sur les retraites. Ce n’est pas la répression qui réglera le problème mais la réponse aux revendications, celles que nous portons depuis des années à la CGT.

A l’appel de ses organisations (UNL, SGL…), la jeunesse se mobilise pour défendre le droit à un avenir ! Notre jeunesse n’est pas dupe.

Elle se mobilise contre la sélection dés l’entrée au lycée dans des parcours restreints sans possibilité de réorientation, pour la défense du baccalauréat comme diplôme national, l’abrogation de ParcourSup et de la loi ORE instaurant la sélection à l’entrée de l’université . Mobilisée, la jeunesse exprime son désaccord dans la rue. Elle sait bien que l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiant.es étranger.es ouvre la porte à la généralisation pour tou.tes les étudiant.es. Le seul dialogue social de ce gouvernement est la répression. Que doit on penser d’un pays qui humilie ses jeunes en les parquant , à genoux, mains sur la tête ?

Est-ce là le pays des droits de l’homme ou le dernier refuge d’un gouvernement aux abois ?

La CGT FERC Sup continue de s’opposer à la politique répressive mise en œuvre par le gouvernement, et défendre la jeunesse et ses revendications légitimes.

La CGT FERC Sup appelle tous ses syndicats à généraliser la mobilisation en appelant partout à des assemblées générales cette semaine pour discuter avec les personnels des revendications en matière de :

  • augmentation immédiate et massive du point d’indice,
  • revalorisation générale des traitements, pensions minimas sociaux et salaires,
  • refus du système des primes au mérite (RIFSEEP)
  • droit à une carrière pour toutes et tous
  • arrêt du démantèlement des services publics dont celui de l’ESR…

La CGT FERC Sup appelle à faire la jonction avec la jeunesse et, partout où c’est possible, l’accompagner et la protéger dans ses cortèges en lien avec toutes les organisations de la CGT (UL et UD notamment) en particulier le mardi 11 décembre.

La CGT FERC Sup appelle à organiser la journée de grève et de mobilisation du vendredi 14 décembre pour l’augmentation générale des salaires. Un préavis est déjà déposé pour cette semaine.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition