Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Menu ☰

Accueil > Syndicats > Île de France > Sorbonne Université

Site web CGT FERC Sup Sorbonne Université

Tentative d’intimidation du doyen sur l’UFR et les enseignants de Géographie pour le maintien d’examens dans des conditions intolérables

mercredi 30 mai 2018

Lundi 28 mai 2018 au matin, les personnels de l’UFR de Géographie et Aménagement de Sorbonne Université ont été convoqués en réunion par la direction d’UFR au sujet des examens de licence du 2nd semestre.

Ils ont constaté l’impossibilité de tenir les épreuves car les répressions policières exercées contre les blocages portent atteinte à la sécurité de tous.

Les enseignants ont voté à l’unanimité l’annulation des épreuves restantes ainsi que des modalités alternatives d’évaluation. Ces décisions ont été entérinées à l’unanimité l’après-midi par un Conseil d’UFR exceptionnel.

Elles ont ensuite été transmises à Alain Tallon, doyen de la Faculté des Lettres.

Sa réponse, arrivée en fin de journée, a été la suivante :

« La suspension des examens ne relève pas des prérogatives des UFR. Nos collègues peuvent se déclarer grévistes s’ils ne veulent pas les assumer : un syndicat a déposé un préavis. Cela serait plus honnête.

Je vous demanderai en tout cas un bilan pour prévoir soit une retenue sur salaire, soit une procédure pour faute professionnelle.

Avec mes sentiments les plus cordiaux

Alain Tallon, doyen de la Faculté des Lettres »

Les syndicats SUD, CGT et FSU, dénoncent :

1. L’ingérence du doyen dans les décisions du Conseil d’UFR de Géographie et Aménagement.
2. L’absence de prise en compte par le doyen du désarroi et de l’insécurité auxquels font face enseignants comme étudiants.
3. Les pressions voire les menaces exercées à l’encontre des enseignants et l’entreprise de désinformation quant à leurs droits. Nous rappelons à ce sujet que :

- La surveillance des examens ne relève pas des missions de l’enseignant dans l’ESR. Il lui incombe de préparer un sujet et de le transmettre à l’administration.
- Il n’existe pas, dans l’ESR, d’obligation de déclaration d’intention de grève. C’est à l’administration de constater le service non réalisé.

Nous appelons l’ensemble de nos collègues, individuellement ou collectivement, à refuser la tenue des examens lorsque les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour eux et pour les étudiants.

Nous appelons aussi l’ensemble de nos collègues à signaler toute ingérence de la part du décanat ou de la présidence de Sorbonne Université dans le fonctionnement des UFR et des services administratifs, et à refuser ces pratiques qui vont croissant.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : 01 55 82 76 28 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Couriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr