La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Syndicat CGT FERC Sup
Sorbonne Université

vendredi 25 mai 2018

Des Partiels sous Surveillance Policière

La direction de la Faculté des Lettres de Sorbonne Université ayant refusé de prendre en compte les circonstances exceptionnelles liées à la mobilisation contre la loi ORE, les premiers partiels de la faculté des lettres se déroulent dans des conditions très dégradées. Il est imposé aux étudiants de se renseigner quotidiennement sur la tenue et le lieu de leurs épreuves, et d’être disponibles à tout moment pour s’adapter aux changements opérés. Ainsi, mardi 23 mai, plusieurs partiels ont été délocalisés à la dernière minute dans des Centres Hospitaliers Universitaires et ont dû se tenir sous surveillance policière.

Les étudiants mobilisés ont cherché à bloquer ces épreuves dans le calme, afin de protester contre la loi ORE et contre la tenue des partiels dans ces conditions. Bilan de la journée :

  • Au centre Malesherbes, des étudiants ont été gazés et matraqués par des forces de police, plusieurs partiels ont été annulés. Lorsqu’ils se sont tenus malgré tout, certains des étudiants devant composer n’ont pas pu pénétrer dans le centre.
  • Annulation dans le calme des partiels à la Pitié Salpêtrière le matin, intervention des forces de police au sein du centre hospitalier dans l’après-midi.
  • Annulation des partiels à l’hôpital Trousseau le matin, intervention des forces de police l’après-midi. Malgré le maintien des épreuves de l’après-midi, les étudiants ont massivement refusé de composer dans ces conditions.
  • Annulation dans le calme des partiels à l’hôpital Tenon.
  • Annulation des partiels à l’Institut de Géographie.

Face à cette désorganisation et aux dangers physiques auxquels sont exposés les étudiants, nous appelons les enseignants à refuser de tenir ces partiels. Etant donné l’annulation des cours pendant la moitié du semestre, ils ne servent à évaluer l’acquisition d’aucune nouvelle connaissance et d’autres modalités d’examens sont possibles : ainsi, dans de nombreuses UFR, les partiels faisant partie du contrôle continu ont été remplacés par des DM facultatifs.

Les personnels mobilisés
Avec le soutien CGT/FSU/SUD

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr