Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Menu ☰

Accueil > Syndicats > Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes > Université Bordeaux

Site web de la CGT FERC Sup de l’université de Bordeaux

Le macronisme à l’assaut de l’ESR

jeudi 8 mars 2018

Le syndicat CGT des Personnels de l’Université de Bordeaux affilié à la FERC-CGT condamne très fermement l’intervention des forces de police sur le site universitaire de La Victoire mardi 6 mars 2018. Cette intervention, qui avait pour objectif de déloger les étudiants de plusieurs organisations et associations estudiantines désireuses d’occuper un amphithéâtre afin de protester contre les projets gouvernementaux concernant la sélection à l’Université, a été faite de manière brutale et disproportionnée, de l’aveu de plusieurs témoins. Aucune sommation et aucune discussion préalable n’ont été faites, alors que la situation était totalement calme et que l’action pacifique des étudiants n’a occasionné aucune dégradation. L’intrusion de policiers cagoulés dans les locaux universitaires est clairement disproportionnée par rapport à la réalité de la situation et a d’ailleurs provoqué quelques blessures chez les étudiants.

Le syndicat CGT rappelle son attachement à la liberté d’expression et aux franchises universitaires. Nous protestons donc vivement contre l’intervention de la police et nous demandons au Président de l’Université de prendre position en ce sens pour condamner les violences qui ont eu lieu. Nous exprimons à ce sujet la plus vive inquiétude quant au durcissement de l’attitude des forces de police face aux mouvements étudiants : récemment des interventions du même type ont eu lieu sur d’autres sites universitaires en France avec la même violence.

Le syndicat CGT rappelle également qu’il ne participait pas à cette action des étudiants et que sa protestation ne signifie pas qu’il en partage nécessairement les modalités d’action, même si la CGT est par ailleurs et sous d’autres formes, dans une démarche de refus du sens des réformes imposées par le gouvernement dans l’ensemble de l’Education Nationale, et continuera à intervenir pour combattre toute ségrégation sociale dans l’accès aux études supérieures, et conquérir de nouveaux moyens en postes statutaires, en locaux, en moyens financiers pour accueillir tous les jeunes qui souhaitent faire des études à l’Université.

Nous serons présent-es dans la rue au côté des Lycéens et des étudiants contre les réformes du BAC et Parcoursup, et pour des moyens supplémentaires pour l’ESR, au côté des retraités qui manifestent contre les augmentations de la CSG et pour une revalorisation des retraites y compris celles des fonctionnaires, au côté des Cheminots pour la défense du service public des transports et la lutte contre le réchauffement climatique, contre la pollution liée aux transports routiers, au côté des personnels des HEPAD et des établissements hospitaliers en luttent pour améliorer leurs conditions de travail,... le 15 mars prochain, vers une grande journée de convergence des luttes le 22 mars, journée nationale intersyndicale de toute la Fonction Publique, journée qui s’élargit à de nombreuses professions, pour de meilleurs conditions de travail et de rémunération, pour des services publics de qualité.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : 01 55 82 76 28 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Couriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr