Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Menu ☰

Accueil > Syndicats > Auvergne-Rhône-Alpes > Université Lyon 1 • Claude Bernard > Université cible

Université cible

Non aux « Principes incontournables de l’université « cible » et à la « Feuille de route » qui les entérine.

jeudi 1er mars 2018

Non aux « Principes incontournables de l’université « cible » et à la « Feuille de route » qui les entérine.

OUI à une approche RÉELLEMENT démocratique avec TOUS les acteurs et TOUTES les actrices de l’université et ses "composantes" !

Ce mardi 6 février, une assemblée générale des personnels de Lyon 1 s’est réunie à l’initiative des organisations CGT, FO, FSU et SUD.
Les raisons de l’opposition de la précédente AG de novembre aux principes incontournables, auxquels fait également référence la feuille de route, y ont été rappelées (cf motion du 21 novembre ci-dessous). Plusieurs collègues ont souligné que les membres du CA de Lyon 1 n’ont pas de mandat pour engager un processus de transformation qui conduise à la disparition de l’UCBL (voir les professions de foi des élections de 2016), ceci sans au préalable présenter, puis débattre de ce projet avec l’ensemble de la communauté universitaire, et enfin organiser une consultation. De nombreuses interrogations sur le projet d’université cible ont été également soulevées.

Pour ces raisons, la centaine de personnes présentes a adopté la motion ci-dessous par consensus. L’AG a souhaité ensuite porter cette motion au CA de Lyon 1 qui se réunissait dans l’après-midi. Une trentaine de personnes se sont rendues à la maison de l’université. Le président de Lyon 1 a refusé qu’une délégation soit entendue par le CA. Le président ayant fait une nouvelle fois appel à une société de sécurité, le CA a pu approuver sous protection la feuille de route qui semble devoir conduire tout droit notre université vers la cible (17 pour, 4 contre et 1 blanc).

Pour les organisations syndicales CGT, FO, FSU et SUD.

Motion AG Lyon 1 du 6 février 2018

Nous, assemblée générale des personnels réunie le 6 février 2018, rejetons le projet d’université-cible et les principes et valeurs explicités dans le document intitulé « Principes incontournables de l’Université-cible ». Par conséquent, nous rejetons également la « Feuille de route concernant l’université cible » qui entérine ces principes alors même qu’ils n’ont pas été acceptés par la communauté et qui engage la communauté alors-même qu’elle n’a pas été consultée.

Nous demandons en l’état actuel des réflexions, l’abandon du projet d’université cible et de toute fusion et éventuellement la construction d’un autre projet dans un temps long, en concertation dès le départ avec l’ensemble des personnels et des usagers, avec des bénéfices avérés pour l’accomplissement de toutes les missions de service public par et pour tout·e·s les acteurs et actrices de l’université.

Motion AG Lyon 1 du 21 novembre 2017

Contre les « Principes incontournables de l’université « cible » »

L’assemblée générale des personnels portant sur le document « Les principes incontournables de l’Université-cible », qui s’est réunie le 21 novembre 2017, s’est prononcée à la quasi-unanimité des voix exprimées (93 pour, 2 abstentions, 8 NPPV) contre ces principes.

Parmi les nombreuses raisons justifiant ce rejet, on peut notamment citer, de manière non exhaustive :

  • ​La remise en cause des statuts actuels du personnel vers des statuts incertains (fonctionnaires « locaux » ? contractuels ?) dans le cadre « d’un statut expérimental », qui annonce une généralisation des inégalités et de l’arbitraire dans les recrutements, les rémunérations, les carrières, les missions, ainsi qu’une plus grande précarisation du personnel ;
  • ​La perte de la personnalité morale et juridique de l’Université Lyon 1 dans une « Université cible » dérogeant totalement aux principes de collégialité, et sans aucune assurance quant à l’avenir des composantes actuelles en son sein (recomposition probable des périmètres des composantes actuelles de Lyon 1 dans de nouvelles structures dotées également de statuts « expérimentaux »),
  • ​​L’opposition factice de l’« excellence » et des missions de service public de l’« Université-cible », ainsi que l’absence d’assurance quant à la pérennité de ses missions de service public au bénéfice des étudiant·e·s, en prônant notamment « la capacité à choisir ses étudiants », ce qui va bien au-delà des attendus pour l’accès aux formations encore en discussion au niveau national.

Par conséquent, nous, personnels de l’Université Lyon 1, réunis en Assemblée Générale, rejetons le document intitulé « Les principes incontournables de l’Université-cible » et refusons de discuter sur la base de ces principes. Nous avons nous aussi des principes à proposer pour l’avenir de notre université sur lesquels nous demandons à être entendus.

Nous demandons au Président de l’Université Lyon 1 d’organiser aussitôt que possible des Assemblées Générales afin de présenter ce projet d’« Université cible » et d’apporter à l’ensemble des personnels et étudiant·e·s de l’Université Lyon 1 les éclaircissements nécessaires à sa compréhension. Nous demandons également une consultation globale et la mise en place de groupes de travail avant tout vote au sein du conseil d’administration.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : 01 55 82 76 28 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Couriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr