La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Syndicats > Provence-Alpes-Côte d’Azur > Université Aix-Marseille > Températures basses sur le site Saint-Charles (et d’autres)

Températures basses sur le site Saint-Charles (et d’autres)

jeudi 14 décembre 2017

Suite au message que nous avons envoyé mardi 5 décembre concernant les problèmes de basses températures sur la site Saint-Charles, nous avons pu effectuer un certain nombre de relevés de températures dans différents bâtiments.

Voici une liste non exhaustive :

  • Dans le bâtiment 7, aux alentours de 15°C dans plusieurs bureaux et salles de cours, de 16°C dans d’autres et un relevé de 13,9°C dans des bureaux du 3ème étage.
  • Dans le bâtiment Yves Mathieu, des températures de 16,7°C dans des salles de cours du 4ème étage, de 15,8°C dans des salles de cours du 5ème étage. Un relevé de 14,9°C dans un bureau du 4ème étage.
  • Dans la BU, un relevé de 12°C le matin tôt, un autre de 16°C en fin de matinée. Dans le magasin de la BU, un relevé de 13°C.
  • Dans le grand amphi, un relevé de 15,6°C à 12h.

Vous pourrez trouver des photos de ces relevés de températures

Le problème des basses températures ne concerne donc pas uniquement le bâtiment 7. C’est un problème généralisé et récurrent, d’année en année.

Pour rappel, voici ce que dit la législation en la matière, relevé sur le site de l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles ) :

"L’employeur met en œuvre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs (article L. 4121-1 du Code du travail), en application des principes généraux de prévention du Code du travail.
Il doit notamment prendre en compte les conditions de température lors de l’évaluation des risques et mettre en place des mesures de prévention appropriées.
...
L’employeur doit aussi veiller à ce que les locaux fermés affectés au travail soient chauffés pendant la saison froide. Le chauffage doit être assuré de telle façon qu’il maintienne une température convenable et qu’il ne donne lieu à aucune émanation délétère (article R. 4223-13 du Code du travail)"

Si le code du travail ne donne pas de chiffre précis sur la température minimale (ou maximale), il ne fait absolument aucun doute que travailler, en intérieur et en position assise notamment, dans un environnement en dessous de 20°C est inacceptable, et ne rentre pas du tout dans le cadre dune "température convenable" précisée dans la loi.

La norme française NF X 35-203 / ISO 7730 de décembre 1981, relative au confort thermique va établir elle les températures de confort suivantes :

  • Dans les bureaux : 20 à 22 °C
  • Dans les ateliers avec faible activité physique : 16 à 18 °C
  • Dans les ateliers avec forte activité physique : 14 à 16 °C.

Une délégation CGT a rencontré la directrice de l’UFR Sciences (sous laquelle sont placés les locaux) sur le site Saint-Charles mardi 5 décembre après-midi. Un des points abordé concernait le chauffage sur le site Saint-Charles. A notre questionnement la doyenne nous a répondu que l’université ne peut pas rénover le réseau de chauffage, cela coûte très cher, plusieurs millions d’euros. Il ne peut y avoir que des réparations au coup par coup.
L’UFR achète des chauffages d’appoint qui sont distribués aux services qui en font la demande par ticket (réponse rapide assurée). Ces chauffages peuvent aussi servir pour les salles de cours. Pour les amphis il n’y a pas de solution à court terme.

Nous incitons donc, dans un premier temps, les agents qui subissent ces conditions de travail inacceptables à le noter dans le Registre Santé et Sécurité au travail, en y indiquant, quand c’est possible, le relevé de température.

Vous trouverez les emplacements de ces registres sur le site de la DHSE

Vous pouvez donc aussi, par ticket, demander à obtenir des chauffages d’appoints.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr