La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Soutien à un agent de nettoyage

mercredi 5 juillet 2017

Une collègue qui entretien les toilettes et les escaliers des barres 33, 34, 43, 44 et 53 est en grande difficulté suite au non renouvellement de sa mission d’interim. La CGT de l’UPMC a écrit au président de l’université :

"
Bonjour,

Kenza, de nationalité italienne, a commencé à travailler le 23 juillet 2015 sur le campus Jussieu pour la société "Derichebourg". Il lui avait promis un CDI après son deuxième contrat à durée déterminée. Quand le marché a été repris par la société "Labrenne".. Ensuite le nouveau prestataire a exigé qu’elle prenne des contrats de missions auprès de la société d’intérim "ANET INTERIM" en toute illégalité.

Kenza est très appréciée par les agents des services où elle intervient aussi bien pour sa gentillesse que pour son efficacité.
Alors que tous les ascenseurs étaient en panne elle montait son matériel par les escaliers et le ménage était fait avec la même qualité au détriment de sa santé.
L’employeur lui promet en permanence un cdi sans jamais donner de suite.
Son "employeur" reconnait son efficacité. Elle a cinq tours à entretenir, escaliers gauche et droite, 40 toilettes et les ascendeurs à entretenir.

Sa situation personnelle mérite aussi d’être soulignée. Depuis qu’elle est en France sa situation précaire ne lui a pas permis d’obtenir un logement. Après avoir alterné chambres d’hôtel et nuit dans sa voiture, elle change d’hébergement très souvent.
Elle a une fille mineure en Italie qui attends que sa mère ait un logement, donc un emploi stable en France, pour la rejoindre.

L’université comme donneur d’ordre a une responsabilité sociale. Il nous semblerait qu’elle s’honorerait et aurait tout à gagner en proposant un CDI à Kenza C. pour lui permettre de mener une vie familiale normale en France comme elle le souhaite.
Afin de nous entretenir de son dossier nous souhaitons un rendez-vous en urgence son contrat de mission se terminant le 31 juillet sans aucune promesse de renouvellement.

Bien cordialement
Pour la CGT
"

Nous allons avoir besoin de ton aide pour faire signer la pétition de soutien.

Les syndicats CGT de l’UPMC

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr