La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Vie des syndicats > Île de France > Université Paris 3 • Sorbonne nouvelle > La mobilisation porte ses fruits : fin du protocole sur les contractuels B (...)

La mobilisation porte ses fruits : fin du protocole sur les contractuels B et C... et mobilisation contre la fusion

vendredi 3 mars 2017

La mobilisation porte ses fruits :

fin du protocole sur les contractuels B et C...

et mobilisation contre la fusion

Face à la mobilisation d’une grande partie de la communauté universitaire, le Président de Paris 3 a, enfin, annoncé lors du Comité Technique du 2 mars 2017 qu’il mettait fin au protocole signé par lui-même, le SGEN – CFDT et FO concernant les contractuel.le.s et leur non-renouvellement dès la rentrée prochaine ; et bien entendu, en maintenant la CDIsation des contratuel.le.s à leur sixième année de contrat. Ce protocole était tout à fait inacceptable d’un point de vue humain (nos collègues ne sont pas des marchandises, destinés à être envoyés à pôle emploi pour service rendu à l’université) mais aussi d’un point de vue organisationnel, institutionnel et financier.

Nous ne pouvons que nous féliciter de cet abandon. Nous remercions toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisé.e.s afin que nos collègues, indispensables au bon fonctionnement de l’université, ne soient pas envoyé.e.s à pôle emploi dès septembre : les directrices.eur.s d’Ecoles doctorales et directrice.eur.s des unités de recherche qui ont signé des motions, les enseignant.e.s-chercheur.e.s, étudiant.e.s, personnel.le.s administratif.ve.s qui se sont emparé.e.s de cette question.

Merci à tou.te.s

Grâce à cette mobilisation, à cette prise de conscience, la communauté universitaire a pu infléchir la politique menée au sein de l’université.

Par ailleurs, la vague de CDIsation à 6 ans va bien entendu continuer, ainsi que tous les efforts déployés dans la formation et l’accompagnement des personnel.le.s de l’université en vue de l’obtention d’un concours de la fonction publique.

Nous rappelons que les CDI ne sont qu’un statut transitoire, notre revendication est la titularisation des collègues sur emplois permanents. Cette revendication rappelle la loi qui dit que tout emploi permanent doit être occupé par un fonctionnaire.

Non à la fusion

Nous demandons ainsi au Président qui a su écouter la communauté universitaire sur la question des contractuel.le.s B et C d’en faire autant sur la fusion de l’université, qui ne se ferait qu’au détriment de tou.te.s.

Nous perdons trop de temps dans des projets incohérents et nuisibles.

Assez de temps perdu dans ces impasses !

Nous vous invitons tou.te.s à suivre, participer, encourager la mobilisation contre le projet de fusion, qui regroupe les instances de l’établissement, les enseignant.e.s-chercheur.e.s, les étudiant.e.s et les personnel.le.s administratif.ve.s.

Notre communauté académique est opposée à la fusion. Il est grand temps d’arrêter le processus.

  • Assemblée Générale le 7 mars à 11h en D02 à Censier (salle à confirmer).
  • Le 7 mars est une journée de grèves et de manifestations. Voir appel CGT et appel intersyndical. Une manifestation est prévue le 7 mars à partir de 13h place Denfert Rochereau
CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr