La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Vie des syndicats > Syndicats nationaux > SNEAD (Syndicat National des Ecoles d’Art et de Design) > communiqué de l’intersyndicale des écoles territoriales d’enseignement (...)

communiqué de l’intersyndicale des écoles territoriales d’enseignement supérieur d’art du 23 janvier 2017

mardi 24 janvier 2017

Le SNÉAD-CGT, SNUter-FSU et SUD se sont réunis à Montreuil, le vendredi 20 janvier 2017, au siège de la CGT. Durant cette rencontre a été rédigée une lettre à l’intention du Premier ministre ; lettre dans laquelle les signataires demandent à ce dernier de réunir les différents ministères concernés : le Ministère de l’Intérieur, le Ministère du Budget, le Ministère de la Fonction Publique, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et le Ministère de la Culture, afin d’ouvrir des négociations avec nos organisations syndicales, seules habilitées à les mener.

À L’ORIGINE DE L’ACTUELLE MOBILISATION DES COMMUNAUTÉS DES ÉCOLES TERRITORIALES : DES ANNÉES DE PROMESSES JAMAIS TENUES.

Depuis plusieurs années, en effet, nos écoles supérieures d’art territoriales subissent une suite incessante de réformes destinées à les intégrer à l’Enseignement Supérieur Européen, au travers du cursus Licence/Master/Doctorat. Nos établissements ont dû se transformer en EPCC (Établissement Public de Coopération Culturelle) pour répondre aux exigences de l’État. Nos administrations ont dû s’adapter à de nouvelles missions et les équipes enseignantes réorganiser perpétuellement leur pédagogie. Les collectivités en charge du financement des écoles ont dû elles-mêmes fournir un effort pour compenser le désengagement de l’État. Tout ceci ne s’est pas fait sans difficultés mais il faut reconnaître que tous les personnels se sont dévoués pour assurer la pérennité d’un réseau des écoles supérieures d’art territoriales qui, selon les propres termes du Ministère de la Culture, constitue « une force majeure dans l’espace européen de l’Enseignement Supérieur ».

Parce que le projet républicain est celui de l’accès à l’éducation et à la culture pour tous, sur tout le territoire, parce que l’État est membre fondateur de nos 35 EPCC d’Enseignement artistique, parce que nous refusons toute forme de clivage entre nos collègues des Écoles Nationales et nous autres personnels des Écoles Territoriales, il convient d’aligner rapidement les statuts d’enseignants de compétences et de missions identiques, et de garantir la pérennité des écoles supérieures d’art sur l’ensemble du territoire.

C’est pourquoi nous, SNÉAD-CGT (Syndicat National des Écoles d’Art et de Design), SNUter-FSU et SUD, demandons d’une seule voix à l’État l’assurance de faire entrer toutes les écoles d’art dans un schéma national ; c’est-à-dire que soient immédiatement suspendues les négociations à huis clos entre l’État et les Écoles Nationales, que soit différée la mise en application des décrets sur la recherche et sur la mise en place du CNESER-AC, que soient immédiatement ouvertes des négociations entre les différents ministères de tutelles (Intérieur, Budget, Fonction Publique, Enseignement Supérieur, Culture) portant sur la question des statuts des personnels des EPCC et engageant une réflexion sur les statuts-mêmes de ces EPCC.

En l’absence de concertations rapides, les personnels ne seront plus en mesure d’assurer la mise en oeuvre du calendrier de réformes et il nous reviendra de faire les choix qui s’imposent pour sauvegarder le projet d’accès à l’enseignement artistique pour tous et sur tout le territoire.

Communiqué de l’intersyndicale des écoles territoriales d’enseignement supérieur d’art du 23 janvier 2017 (LA FSU TERRITORIALE, snéad-cgt, Sud Collectivés territoriales)

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr