La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Vie des syndicats > Nord-Pas-de-Calais-Picardie > Université Lille 1 > Accompagnement des personnels lors de la fusion de l’Université de Lille, (...)

Accompagnement des personnels lors de la fusion de l’Université de Lille, unanimité des organisations de salariés pour dire NON !

vendredi 24 juin 2016

Les Comités Techniques* des trois universités Lille 1, Lille 2, Lille3 se sont réunis ce mercredi 22 juin sur la charte d’accompagnement des personnels. Ils se sont exprimés à l’unanimité contre ce texte. Chaque organisation représentative des travailleurs a sa propre analyse de la situation, mais le constat d’échec est commun.

Pour la CGT - Lille1, comment adopter un texte quand, en fin d’année 2015, le document sur les principes fondateurs de l’Université de Lille nous parlait d’un alignement par le haut des conditions de travail et que dans les nouveaux documents on nous promet juste un maintien de "l’environnement social" pendant 5 ans maximum ?

Comment est-il possible aujourd’hui de faire confiance à nos présidents qui nous disent le 10 juin qu’il n’y a pas d’organigrammes de service à ce jour quand les DGS écrivent dans un document préparatoire que leur élaboration a débuté ?

La CGT - Lille 1 s’est exprimée contre le principe de la fusion des universités Lilloises, et portait lors des élections aux conseils la volonté d’organiser un référendum sur cette fusion. Mais, actant que les trois Présidents élus le sont sur la base de la fusion, la CGT - Lille1 entend dorénavant peser pour garantir les intérêts matériels et moraux des travailleurs des universités dans le processus de fusion. Son vote hier n’était donc pas un vote contre le principe de fusion, mais bien un vote contre le processus déployé. La démarche mise en place manque de transparence et surtout laisse dans l’ombre trop de points. Combien de personnels BIATSS sont concernés par ce que la Présidente de Lille3 a qualifié en séance de "Mercato" ? 220 (le chiffre du comité stratégique en 2015) ? 650 (le chiffre évoqué avant-hier) ? Tous les personnels BIATSS (2500) ? Quelles garanties pour les personnels contractuels ? Il faut aussi rappeler que le groupe politique Ressources Humaines ne s’est réuni que deux fois début 2015, sans traiter la question BIATSS et en terminant son activité sur un constat lapidaire.

Pour la CGT - Lille1, des négociations collectives avec les organisations syndicales représentatives des personnels doivent démarrer au plus vite afin de mettre sur la table l’ensemble des problèmes précis, de négocier sur des éléments clairs et chiffrés, avant que l’équipe de direction ne rédige les documents sur la base de ces négociations et avant qu’elle les ne soumette aux instances.

La CGT - Lille1 continuera à défendre les intérêts des travailleurs en toute circonstance, en travaillant avec les autres organisations syndicales.

Villeneuve d’Ascq, le 24 juin 2016


En PJ, la déclaration liminaire de la CGT lors de ce comité technique

* Le Comité Technique est une Instance Représentative des Personnels (IRP) réglementaire. Il doit être consulté par l’employeur (le Président) sur toute question collective liée au travail : organisation, gestion des effectifs, des salaires et primes, de la formation, de l’égalité et de la non-discrimination entre travailleur, des conditions de recours à l’emploi contractuel, ... Cf. décret n° 2011-184 et circulaire du 31 décembre 2012. Pour la fusion de l’université de Lille, les trois comités techniques (Lille1, Lille2, Lille3) sont réunis ensembles.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr