La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Les dossiers > Luttes en cours > Interpro > Loi Travail : on ne lâche rien ! On continue les 23 et 28 juin (...)

Loi Travail : on ne lâche rien ! On continue les 23 et 28 juin !

lundi 20 juin 2016

Depuis 3 mois, les salariés se mobilisent à l’appel des organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL, en faisant grève et en manifestant pour le retrait du projet de loi Travail.

La CGT FERC Sup se félicite du succès de la mobilisation du 14 juin. Les cortèges en région et la manifestation nationale à Paris ont réuni plusieurs centaines de milliers de manifestants. Ils sont venus à Paris de toute la France pour exiger le retrait du projet de loi Travail. Déterminés, ils ont défilé pendant des heures dans le calme et l’unité malgré les provocations et violences policières incessantes.

La CGT FERC Sup remercie toutes celles et tous ceux qui ont répondu présents à son appel, et contribué à ce succès.

Les contre feux allumés par le gouvernement ont passé un nouveau seuil : outre les désormais systématiques provocations et violences policières, outre les arrestations et comparutions immédiates devant les tribunaux aux ordres de camarades de la CGT arrêtés arbitrairement, outre les insultes à la CGT qui ne serait constituée que de « voyous » ou de « terroristes », outre les tentatives des médias aux ordres de nier la puissance du défilé (selon eux, cela fait 3 mois que le mouvement s’essouffle !), à présent des « éléments de langage » honteux ont été repris partout à droite et à gauche : ils cherchent à assimiler les manifestants avec des destructeurs d’hôpital public ! D’hôpital pour enfants, qui plus est ! Bientôt les syndicalistes seront accusés de manger des enfants au petit déjeuner…

C’est honteux et déshonorant ! Quel aveu de faiblesse de la part d’un gouvernement aux abois !

La CGT FERC Sup rappelle que les salariés, avec leurs syndicats, sont les premiers défenseurs de leurs outils de travail, démantelés ou externalisés par le patronat. Les travailleurs et leurs syndicats défendent pied à pied, leurs services publics étranglés et restructurés par le gouvernement et l’Union européenne ! Ce sont eux qui détruisent l’hôpital public ! Ils ne peuvent nier la politique qu’ils mènent et les conséquence qu’elle produit !

Les rodomontades de Valls et de Hollande prétendant interdire les manifestations ont de plus en plus de mal à faire diversion : le gouvernement est minoritaire dans le pays et il est entièrement responsable de la situation. Il doit entendre les salariés :

La loi Travail reste non amendable et ne peut se négocier.
Elle doit être retirée de toute urgence !

La CGT FERC Sup appelle d’ores et déjà les salariés de l’Enseignement supérieur et de la Recherche à préparer les mobilisations du 23 et du 28 juin 2016.

Documents d’accompagnement

- Réponse de l’intersyndicale au courrier du Ministre de l’Intérieur
- Libre Pensée : Interdiction des manifestations syndicales : La dérive autoritaire d’un régime à l’agonie

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr