Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Menu ☰

Accueil > Syndicats > Nord-Pas-de-Calais-Picardie > Université Lille

Université Lille

Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.

jeudi 16 juin 2016

Chères et chers collègues,

Nous vous appelons à nouveau à faire grève et à manifester :

Le jeudi 2 juin (14h30 Porte de Paris à Lille)

pour porter nos revendications sur l’Enseignement Supérieur et la Recherche et pour exiger le retrait du projet de loi travail.

Il ne faut pas croire que la loi travail ne touchera pas les travailleurs de l’université. Si elle passe telle qu’elle est, la loi travail aura un impact immédiat ou très rapide dans les universités sur au moins deux points :

- L’inversion de la hiérarchie des normes portée par le projet, qui permet aux accords locaux d’imposer un moins-disant social contre l’accord supérieur (de branche ou réglementaire), donnera un pouvoir démesuré au Président de l’université et à son organisation, la Conférence des Présidents d’Universités (CPU). La CPU, qui s’impose déjà, contre toute les règles, dans les négociations entre les organisations syndicales et le secrétaire d’état Thierry Mandon, continuera d’avancer et, tel un petit MEDEF, à l’échelle de l’université, généralisera les dérogations pour minimiser encore plus les droits des travailleurs des universités. Pour rappel, dans notre secteur, la CPU a déjà réussi à imposer une lecture très défavorable aux travailleurs s’agissant du droit syndical et des moyens accordés aux CHSCT.

- En mettant la médecine du travail sous tutelle de l’employeur, elle va contribuer à dégrader les moyens de la médecine de prévention, qui manque déjà cruellement de moyens à Lille1.

Par ailleurs, la lutte contre le nouveau Régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (RIFSEEP) qui constitue une nouvelle attaque contre le statut de la Fonction publique au profit de l’individualisme, de la concurrence et leurs cortèges d’inefficacité, de violence et de souffrance au travail, continue. Battons le pavé lillois et signons la pétition contre le RIFSEEP pour l’abrogation pure et simple de ce nouveau régime indemnitaire d’assujettissement délétère, arbitraire et inégalitaire.

Rejoignons la détermination sans faille des salarié-es, jeunes, privé-es d’emploi et retraité-es, qui ont mis en œuvre de nombreuses initiatives dans les entreprises, les sites industriels, les zones commerciales... Enfin, réaffirmons massivement et pacifiquement notre révulsion de travailleur face aux insultes scandaleuses de M. Gattaz, qui a osé comparer les travailleurs syndiqués de la CGT aux assassins obscurantistes coupables des massacres du 7 janvier et du 13 novembre 2015. Nous attendons toujours une condamnation ferme de la part du gouvernement de ces propos abjectes. Ce gouvernement qui ne cesse de trouver des circonstances atténuantes à M. Gattaz junior, héritier de sa fortune et de son entreprise et qui, comme disait Beaumarchais, "s’est contenté de naître". Sachez que la CGT a porté plainte contre M. Gattaz...

Enfin, dès aujourd’hui, inscrivons-nous massivement pour participer

A la grande manifestation nationale du mardi 14 juin 2016 à Paris.

L’Union Locale CGT de Lille affrète des bus ce jour-là qui marque le début des débats au Sénat sur le projet de loi travail.
RDV à 7h30 devant la bourse du travail de Lille (située au Boulevard de l’Usine à Lille - Quartier Fives) pour un départ à 8h / retour vers 20h
(5 Euros pour les non-syndiqués, 2€ pour les étudiants et lycéens)

La CGT FERC Sup Lille 1 centralise les participants. Nous vous remercions par avance de bien vouloir confirmer votre participation par retour de mail à : ferc-sup-cgt@univ-lille1.fr

Avec nos salutations syndicales,

Vos collègues de la CGT FERC Sup Lille 1

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : 01 55 82 76 28 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Couriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr