La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Vie des syndicats > Nord-Pas-de-Calais-Picardie > Université Lille 1 > Le jeudi 12 mai 2016, manif 14h30 Porte de Paris, à Lille

Le jeudi 12 mai 2016, manif 14h30 Porte de Paris, à Lille

mercredi 11 mai 2016

Aux personnels de l’université - Lille1,

Demain, jeudi 12 mai 2016, après les grandes journées des 9 mars, 31 mars, 9 avril, 28 avril, 1er mai, et avant les prochaines journées du mardi 17 mai et jeudi 19 mai, les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL , avec les travailleurs et les étudiants, continuent plus que jamais la lutte contre le projet de loi El Khomry.

Après un simulacre de discussion avec quelques organisations syndicales triées sur le volet, puis avec les organisations de jeunesse, le gouvernement agite d’hypothétiques "avancées sociales" (taxation des CDD, analyse internationale des multinationale avant les licenciements massifs) qui viennent finalement d’être supprimées d’un trait de plume hier, tout en annonçant le recours au 49-3 et la fin des débats devant la représentation nationale. "Un pas en avant, trois pas en arrière..."

La CGT n’a jamais fait mine de croire que ces rencontres et ces annonces médiatiques rendaient plus digeste un texte qui s’en prend directement au droit des travailleurs. Trois exemples parmi d’autres :

- un accord d’entreprise moins favorable aux travailleurs que la convention collective pourra prévaloir. De ce fait, les travailleurs des PME seront encore plus mal lotis ;

- acter le salariat camouflé, en généralisant le recours à l"auto-entreprenariat", au travail à domicile, en lieu et place d’un contrat de travail. Les garanties sociales (maladie, retraite, chômage) seront à la charge du travailleur "indépendant" mais en réalité en situation de subordination auprès d’un employeur unique. Donc de fait, il sera la variable de tous les ajustements (financiers, économiques, politiques, ...).

- supprimer la médecine du travail telle qu’on la connaît et les garanties des travailleurs en terme de santé - sécurité (cf. PJ)  : médecin du travail en situation de flicage, obligation de s’adapter (et non plus d’adapter le poste de travail) ou de disparaître car "inemployable", limitation drastique de la responsabilité de l’employeur en cas d’accident de travail ou de maladie professionnelle, fin du suivi médical professionnel, ...

Après avoir enterré la négociation collective, le gouvernement enterre le débat parlementaire. En gros, pour le gouvernement, c’est : "OK pour discuter mais seulement avec ceux d’accord avec nous !!".

Non, la réaction sociale, l’injustice et le mépris des travailleurs n’est pas une fatalité de l’époque

Contre les archaïques Macron, Valls, El Khomry, Hollande,
Le combat, avec la CGT, pour le progrès social, continue !

Demain,
jeudi 12 mai 2016,
Manifestation régionale
14h30, Porte de Paris à Lille.

Pour le bureau de la CGT-Lille1,

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr