La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Syndicat CGT FERC Sup
Grenoble - UGA - G-INP

mardi 26 avril 2016

La fusion expertisée : des constats accablants

Sous l’impulsion de la CGT FERCSup et de ses représentants, les CHSCT [1] de l’UJF, l’UPMF et de l’université Stendhal se sont prononcés en septembre et novembre 2015 en faveur de la réalisation d’une expertise mutualisée portant sur les conséquences de la fusion des universités grenobloises.

Cette expertise a été réalisée dans le cadre de l’article 55 du décret 82-453, autorisant le CHSCT à faire appel à un expert agréé dans le cas de changements ou de restructurations importantes impactant les conditions de travail des personnels.

Elle a été réalisée par le cabinet Émergences (cabinet agréé par le ministère du travail) après la fusion officielle du 1er janvier. Des entretiens avec les personnels ont commencés une semaine avant les vacances d’hiver afin de mesurer les conséquences de la fusion sur les agents par l’analyse des nouvelles situations dans les services centraux.

Le rapport d’expertise vient d’être transmis à la présidence de l’UGA ansi qu’aux secrétaires des CHSCT.

D’après nos premières informations, ce rapport valide malheureusement les craintes de la CGT FERCSup concernant les désorganisations des services et la souffrance au travail de l’ensemble des personnel.

La FERCSup veillera à ce que les multiples préconisations émises dans ce rapport soient prises en compte et suivies d’effet :

  • redonner de l’autonomie aux agents
  • parer au risque d’appauvrissement du contenu du travail
  • revoir la structure organisationnelle rigide
  • mieux évaluer la charge de travail des agents
  • identifier le personnel encadrant en souffrance et réduire la pression politique exercée sur l’ensemble des encadrants
  • etc.

Ce rapport rappelle par ailleurs que

« l’employeur est responsable de la santé physique et mentale des salariés qu’il emploie. Le manquement à cette obligation (tant de sécurité que de résultat) peut constituer une faute inexcusable lorsque l’employeur, conscient du danger auquel un salarié est exposé, ne prend pas de mesures de prévention appropriées. »

Nous demandons dans un premier temps à ce que ce rapport soit rendu public par la présidence de l’université.

Notes

[1CHSCT = Comité d’Hygiène, de Sécurité et de Conditions de Travail

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr