Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Menu ☰

Accueil > Syndicats > Île de France > Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle

Blog de la CGT FERC Sup Paris3

Rapprochements universitaires : où en sommes-nous ?

jeudi 5 décembre 2013

La note d’intention diffusée par la présidence le 16 septembre denier nous informe des intentions du bureau de Sorbonne Paris Cité de fusionner les universités Sorbonne Nouvelle – Paris 3, René Descartes – Paris 5, Diderot - Paris 7 et Paris - Nord 13 en une seule grande université… Sans aucun débat démocratique, contrairement aux discours jusqu’alors avancés. L’unique réunion organisée sur le sujet a démontré l’opposition des personnels présents à la fusion ou à l’unification, mais la présidence n’y a fourni aucune information précise sur le calendrier, ni même sur ses objectifs concrets, et le débat a donc vite tourné court.

Cette note annonce la disparition de la Sorbonne Nouvelle au sein d’une superstructure avec des établissements ayant de très grandes difficultés financières. Cette superstructure est donc en train d’être réalisée avec un ensemble d’établissements qui n’ont même pas les moyens de fonctionner à l’heure actuelle individuellement et tout ceci, encore une fois sans aucun débat démocratique…

D’autres voies de partenariat sont pourtant possibles dans la loi Fioraso. Les établissements appartenant à Sorbonne Paris Cité ne souhaitent pas ni l’unification, ni la perte de leur autonomie juridique. D’autres universités quittent leur PRES pour éviter leur disparition…

Comment imaginer dans ce contexte qu’aucune remise en question des politiques menant à ces superstructures ne soit menée par la direction de notre université ? L’ensemble des personnels est opposé à ces nouvelles structurations ; il n’y a pas de moyens qui permettent cette mise en place ; les établissements doivent faire face à des difficultés financières abyssales. Cette unification annoncée marquera la fin de notre université dans la pénurie, la fermeture de formations, la diminution des emplois (moins d’enseignant-e-s-chercheu-rs-ses ; moins de BIATSS), avec une formation et une recherche universitaire amoindries…

Du fait de l’émoi suscité par la publication de cette note, la Direction semble faire machine arrière. Personne ne parle plus de fusion, mais nous devons rester très attentifs aux prochaines échéances du développement statutaire de la Communauté d’Universités et Etablissements Sorbonne Paris Cité. Notre position est de défendre les mesures qui nous engagent le moins, et donc les plus souples juridiquement.

Nous restons bien entendu extrêmement vigilants…

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : 01 55 82 76 28 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Couriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr