La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Les dossiers > Les instances > CNESER > Motion sur les moyens de l’ESR et la refonte du modèle SYMPA

Motion sur les moyens de l’ESR et la refonte du modèle SYMPA

lundi 17 juin 2013

La loi ESR est désormais en débat au Sénat. Les contraintes calendaires qui ont été imposées, n’ont pas permis à tous les acteurs de l’enseignement supérieur de participer pleinement au débat d’ampleur qu’ils demandent de longue date.
La dégradation de la situation financière des établissements d’Enseignement Supérieur est une préoccupation de l’ensemble de la communauté universitaire. Elle fragilise de nombreuses formations et équipes de recherche. En l’absence de correction budgétaire d’ampleur, permettant en particulier d’assurer le recrutement effectif sur les postes gelés (déjà 300 de plus cette année à partir d’un décompte effectué sur la moitié des établissements, s’ajoutant aux 1500 emplois non pourvus en 2012), la rentrée universitaire se ferait dans un climat de tension et de profonde désillusion.

Le CNESER se satisfait de disposer enfin de documents plus complets, portant sur la situation budgétaire des établissements. Certes encore perfectibles (répartition Plan Campus, dotations TP/TD, masse salariale dans les établissements...), ils contribuent à illustrer la réalité vécue dans l’enseignement supérieur, dont les inégalités sont encore profondément creusées par la carence du mode de répartition utilisé et l’insuffisance flagrante des dotations.

En conséquence le CNESER demande :
une programmation pluriannuelle de moyens humains et financiers, notamment en masse salariale, incluant une remise à niveau immédiate des dotations des établissements ;
la création d’une commission, émanation du CNESER, dotée de moyens de fonctionnement, chargée d’un travail d’analyse et de propositions en matière de dotations aux établissements ;
l’élaboration, associant étroitement cette commission, d’un modèle d’attribution, nationalement régulé et basé sur les besoins.

Motion présentée par : SNESUP-FSU, SNASUB-FSU, UNSA (SupR, SNPTES), SGEN-CFDT, CGT, FERC Sup CGT, QSF, Sup Autonome-CSEN, FCPE, UNEF, FAGE.

Vote :
1 contre, 4 abstentions, 30 pour dont la CPU

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr