La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Les dossiers > Luttes en cours > Interpro > Appel de la FERC Sup CGT pour le 31 janvier 2013

Appel de la FERC Sup CGT pour le 31 janvier 2013

mercredi 23 janvier 2013

Le 31 janvier 2013
Je suis en grève et je manifeste

Le 31 janvier 2013, les organisations syndicales de la Fonction publique CGT, FSU et Solidaires appellent à la grève pour défendre le Service public, l’emploi, les salaires et le pouvoir d’achat ; pour demander l’abrogation du jour de carence ; pour exiger les moyens nécessaires permettant d’assurer la continuité de nos missions de Service public.

Nous considérons que la mobilisation la plus large des personnels de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche est la seule réponse possible à la dégradation continue de notre secteur. Nous rappelons que le changement tant attendu n’est toujours pas là ; que la LRU n’est pas encore abrogée ; que l’évaluation collective et individuelle est toujours à l’ordre du jour ; que l’ANR et la culture de projet qu’elle induit vont perdurer et favoriser le développement de la précarité.
La suite donnée aux assises organisées par le ministère confirme que ces dernières n’avaient pas d’autre but que de légitimer les propositions du gouvernement qui vont se substituer aux conclusions du rapporteur. On nous a annoncé la création de 1000 postes, mais dans le même temps les universités gèlent des postes vacants et sont accusées d’être en sur-effectifs. Le blocage de la création de postes et la suppression de postes mettent nos établissements dans la difficulté et ne constituent pas du tout une réponse aux besoins du Service public.

La mise en œuvre de la loi Sauvadet dans l’Enseignement supérieur et la Recherche, loin de résorber la précarité, ne fait que l’accroître. La FERC Sup CGT exige le maintien dans l’emploi de tous les agents éligibles à la titularisation et à l’obtention d’un CDI, la titularisation de tous les ayants droit, y compris celle de tous les agents éligibles sortis préventivement de l’emploi.

Au delà de l’application de la loi Sauvadet, la FERC Sup CGT demande la titularisation de l’ensemble des contractuels sur emploi pérenne.

Le 31 janvier je serai dans la rue

Pour mon poste

  • maintien du statut de fonctionnaire d’État
  • création de postes de fonctionnaires à hauteur des besoins
  • titularisation sur leur poste, de tous les contractuels sur emploi pérenne
  • retour à la gestion de la masse salariale par l’État

Pour mon salaire

  • revalorisation du point d’indice qui prenne en compte la perte de notre pouvoir d’achat depuis 20 ans (-20% depuis 2000)
  • réévaluation de la grille indiciaire, avec un minimum de 1700 euros brut en démarrage de grille
  • suppression des primes au mérite
  • pas de modulation des primes et intégration du régime indemnitaire au traitement
  • abrogation de la journée de carence

Pour ma carrière

  • requalification des postes pour répondre au sous-classement des personnels
  • augmentation du nombre de possibilités de promotion
  • contre toute évaluation managériale individuelle

Le 31 janvier 2013, je serai dans la rue pour défendre le Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche et affirmer mon opposition à toute tentative de démantèlement notamment par le biais des projets de décentralisation / régionalisation.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr