La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Syndicats > Occitanie > CGT-UT2J • Université Toulouse-Jean Jaurès > Élections aux 3 conseils à Toulouse II-Le Mirail

Syndicat CGT FERC Sup - CGT-UT2J • Université Toulouse-Jean Jaurès

Élections aux 3 conseils à Toulouse II-Le Mirail

vendredi 30 mars 2012

Le syndicat FERC-Sup CGT de l’UTM se félicite de la stratégie qu’il a adoptée pour les élections aux Conseils centraux du 27 mars 2012.
Cette décision n’a pas été facile à prendre et elle a fait l’objet d’un long et difficile débat démocratique interne à notre organisation, qui a finalement débouché sur le soutien aux listes FSU pour les collèges A et B du CA et du CS.

Les résultats du CEVU où nous présentions des listes dans les collèges enseignants montrent que si nous avions suivi la même voie au CA, nous aurions contribué à la réélection de la direction sortante. Or, notre volonté étant de tout faire pour créer les conditions d’un profond changement de politique à l’UTM, nous considérons aujourd’hui que le premier pas est accompli.

Nous saluons la mobilisation de tous les personnels qui ont permis que cette première étape soit réalisée.

Mais le chemin est long et, même si ce premier pas va dans le bon sens, nous savons que nous devrons être extrêmement vigilants et mobilisés pour empêcher toute dérive, comme nous avons pu en connaître par le passé.

La période dont nous allons sortir se caractérise par l’opacité des prises de décision et l’autoritarisme. Les attaques contre les personnels BIATSS, virulentes et constantes, n’ont pas manqué. Le dénigrement des organisations syndicales, et de la CGT en particulier, n’ont pas cessé non plus. Nous espérons que tout ceci va pouvoir cesser.

Dès aujourd’hui, nous appelons la future direction de l’UTM à envoyer une série de signes forts qui montreront à tous les personnels, et aux électeurs qui ont permis de créer une situation nouvelle, qu’un
changement de politique est réellement à l’oeuvre sur notre établissement :

  • Demande officielle au président Filâtre (encore en exercice pour un mois, mais dont le bilan et les actions en cours ont été désavoués par les urnes) de ne prendre aucun positionnement ni aucune décision qui ne seraient partagées par la future direction, en ce qui concerne le projet UNITI. Nous demandons notamment qu’il annonce officiellement et bien avant la réunion du 6 avril, qu’il fera bien usage de son droit de veto.
  • Demande officielle au président Filâtre de remettre le bilan social 2011.
  • Depuis des mois nous demandons à ce que nous soient fournies les données détaillées ayant servi à l’enquête en vue de la titularisation et la CDIsation des ANT. La loi Sauvadet est désormais publiée. Plus rien ne s’oppose donc à ce que cette liste nous soit fournie. Nous réitérons cette demande pour que nous puissions en disposer avant le départ en vacances.
  • Depuis le début, nous dénonçons la procédure de recensement des personnels BIATSS lors des journées de grève, ainsi que les retenues sur rémunération pour fait de grève. Il faut revenir à la situation antérieure. Pas de discrimination et de traitement différencié entre personnels enseignants et BIATSS. C’est urgent !
  • Le candidat de la FSU, qui vient de remporter les élections, a annoncé reprendre à son compte les orientations du Snasub-FSU en matière d’ARTT, de primes et autres thèmes qui touchent directement
    les personnels BIATSS. Nous demandons qu’il ré-affirme cela au lendemain de l’élection et qu’il assure que les BIATSS ne seront plus la cible de réformes injustes, comme celle qui prévoyait d’augmenter leur temps de travail, par l’allongement de la durée de travail journalière ou la suppression de jours de congés.

Ces cinq points sont loin de résumer l’ensemble des attentes des personnels et de la FERC-Sup CGT. Mais selon nous, un positionnement clair de la nouvelle direction serait un acte politique fort et signifiant qui rassurerait l’ensemble des agents et leur redonnerait confiance et espoir.

Le Bureau du syndicat FERC-Sup CGT de l’UTM,
le 30 mars 2012

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr