La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Les dossiers > Les élections > Élections FP 2011 > La CGT confirme sa première place dans la recherche publique (...)

La CGT confirme sa première place dans la recherche publique !

mercredi 16 novembre 2011

Après le vote aux Comités Techniques des organismes publics de recherche (EPST) d’octobre-novembre 2011, la CGT confirme sa première place avec 28,5%. Comparés aux élections aux CAP 2008-2010 (source DGAFP du Ministère de la Fonction Publique), la CGT passe de 26,5% à 28,5 % (+2%), loin devant le SGEN (24,6%, -1,4%), SUD (12,5%, +1,9%), la FSU (11,8% -0,7%), l’UNSA (6,9%, -2,3%), FO (5,7%, +1,4%), la CGC (5,4%, =), et la CFTC (4,6%, -0,9%) ! La CGT est le premier syndicat dans les trois organismes les plus importants, le CNRS, l’Inra et l’Inserm. Ces résultats sont également confirmés par les élections aux différentes CAP titulaires et CCP non titulaires dans les organismes.

Ce vote comprenait pour la première fois aussi bien les titulaires - Chercheurs et Ingénieurs, Techniciens et Administratifs (ITA) – que les personnels non titulaires soit près de 12 500 électeurs de plus. Ainsi le nombre d’électeurs inscrits dans l’ensemble des ESPT est passé de 42 860 à 55 357.

Malgré cela, la participation a été nettement en baisse 49,7% à 40% (moins 9,7%) en raison à la fois de la très faible participation des agents non titulaires et des mauvaises conditions d’organisation de ces élections par les Directions d’organismes (ainsi l’IRD a du différer ses élections au 8 novembre !). La participation est très variable d’un EPST à un autre allant de 32,8% au CNRS à 58,3% à l’Inra.

A noter que l’Inserm n’était pas concerné par ces élections 2011, ayant eu ses élections aux CAP en 2010.

Pour les syndicats CGT de la recherche publique (liste ci-dessous), ces résultats sont liés à notre défense permanente et sans concession des revendications des salariés, de la lutte pour le retrait de la loi Fillon-Woerth sur les retraites à celle pour la titularisation des non-titulaires, pour l’amélioration des carrières et des salaires, en passant par le combat contre la mise en place de la RGPP dans les EPST et pour le maintien et le développement d’une recherche publique au service de tous. Cela sera donc un atout pour faire progresser les revendications des personnels de la recherche face au gouvernement et aux Directions des organismes.

Syndicats présents pour la CGT : SNTRS (CNRS, Inserm, Inria, IRD, Ined), CGT Inra, SYAC (Cemagref), CGT IFSTTAR (ex Inrets et LCPC)

Montreuil le 16 novembre 2011

Annexe : Tableau des résultats des Elections 2011 aux Comités Techniques des EPST

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr