La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Syndicats > Provence-Alpes-Côte d’Azur > Université d’Avignon > Motion "retraites" adoptée par le CTP de l’université d’Avignon

Motion "retraites" adoptée par le CTP de l’université d’Avignon

mercredi 29 septembre 2010

Le CTP réuni ce jour dénonce la volonté du gouvernement de vouloir faire voter son projet de reforme des retraites sans discussion, sans négociation, avec les partenaires sociaux et sans entendre le mécontentement qui s’exprime de partout.
Combien de millions de personnes faudra-t-il voir dans la rue pour que ce gouvernement entende, écoute et prenne en compte le désaccord des citoyens.

Cette reforme des retraites si elle était appliquée fragiliserait encore ceux qui sont déjà fragiles.

Partout :

  • Les femmes, qui pour raison familiales ont eu des carrières avec interruption et subissent en plus une pénalisation dans leurs salaires et le déroulement de leurs carrières,
  • Les personnes qui exercent des métiers physiques et pénibles : bâtiment, métallurgie, transports…

Dans la fonction publique :

  • Les collègues aux carrières incomplètes.
  • Les « non titulaires » qui souvent cumulent la double peine d’un statut précaire et pour nombre d’entre eux d’une rémunération minimale.
  • Les catégories C, B voir même A qui du fait de la faiblesse de leur pouvoir d’achat seront dans l’incapacité d’épargner ou de capitaliser comme le propose si hypocritement le gouvernement.

Alors que notre jeunesse a du mal à entrer dans la vie active et que les seniors en sont souvent exclus, au moment où le chômage n’a de cesse d’augmenter, et que le recours aux précaires n’a jamais été aussi fort car ce gouvernement refuse de remplacer les départs en retraite ou de donner les moyens nécessaires pour que les services publics et universités fonctionnent, le pouvoir claque la porte avec un « non » de matamore et d’autosuffisance.

Cette réforme des retraites va encore compliquer la vie des personnels quels que soient leurs postes et statuts.
Cette reforme des retraites va peser sur les salaires, on ne peut d’un côté lâcher du lest sur quelques primes et en même temps tout reprendre de l’autre côté, avec l’augmentation des cotisations.
Tous les efforts de justice sociale et de prise en compte des disparités, appliqués ici ou là vont être mis à bas par cette reforme qui va de fait fragiliser l’ensemble des personnels en particulier et l’Université en général.

Le CTP comprend le mouvement de protestation qui s’exprime ici même à l’UAPV et s’y associe.

Le CTP demande aux autorités de mesurer les graves risques que fait peser cette reforme injuste, destructrice et inefficace qui va durablement nous mettre en difficulté.

- Télécharger le texte de la motion

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr