La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Les dossiers > Travail / Santé > Documentation CGT > Pour un meilleur usage des CHSCT

Pour un meilleur usage des CHSCT

vendredi 28 mai 2010

Document élaboré par des camarades CéGéTistes et copié sur le site
"Les eaux troubles".

Le site des salariés de l’informatique qui ne craignent pas de se mouiller}Dans cet ouvrage, nous abordons le fonctionnement du CHSCT d’un point de vue essentiellement pratique. Notre parti pris est de répondre concrètement à la question :
« Comment accroître l’efficacité de cette Institution Représentative du Personnel ? ».
Ce travail a d’abord été conçu pour être remis aux membres du CHSCT au cours de la formation à laquelle ils ont droit conformément à l’article L.4614-14 de la nouvelle partie règlementaire du code du travail. Il est la synthèse d’un travail collectif mené pendant plus de dix ans par l’équipe intervenante et par de nombreux membres de CHSCT lors des actions de formation.

La sécurité au travail est une aspiration très ancienne des travailleurs. En effet, à quoi peut servir de revendiquer un bon salaire si l’on doit se blesser ou mourir au travail ? Cette question de la sécurité et de la santé au travail a donc toujours mobilisé les salariés. Derrière la santé et la sécurité au travail se cache en fait la question des conditions du travail. Il s’agit d’intervenir sur « comment » la force de travail va être mise en œuvre, utilisée dans le cycle de production. En effet, l’employeur achète de la force de travail (ensemble de capacités physiques et mentales), mais peut-il en disposer comme bon lui semble ? Aujourd’hui, la loi et la cour de cassation répondent non : le salarié doit pouvoir, en principe, quitter son travail dans le même état de santé et d’intégrité physique dont il jouissait avant de le commencer. Le contraire est même une faute grave de l’employeur.

En France, il est donc interdit de tuer, de blesser ou de rendre malade les gens, même dans une entreprise !

Dans le même esprit, il peut apparaître comme normal que soit respectée la dignité humaine des salariés. Généralement, les travailleurs revendiquent dans l’entreprise, (considérée aujourd’hui comme un bien social et non comme une simple propriété privée), le respect de leur citoyenneté, la prise en compte des problèmes de harcèlement, de souffrance au travail : voilà bien des terrains d’action pour le CHSCT.

- la suite dans Le GUIDE "Pour un meilleur usage des Comités d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail. (CHSCT)"

Même si ce guide relève des CHSCT du secteur privé il peut être très utile aux camarades soucieux d’une bonne santé au travail !

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr