Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève du 10 au 15 décembre 2018

Signez nos pétitions !

Menu ☰

Accueil > Les dossiers > Les réformes de l’État > La LOLF > La FERC défend la gratuité de l’apprentissage

La FERC défend la gratuité de l’apprentissage

lundi 4 mai 2009

La Ferc-CGT a pris acte positivement de l’arrêt rendu par la Cour d’Appel de Lyon à propos des frais demandés par des CFA à leurs apprentis.

Cet arrêt met en avant quelques points intéressants :

  • Que la formation dispensée par un CFA « constitue une modalité de l’exécution normale du contrat d’apprentissage et que, de ce fait, aucun droit d’inscription ou frais de scolarité ne peut être perçu par le CFA auprès de l’apprenti ou de l’employeur ... / ... aucun des frais liés à la formation dispensée à l’apprenti ne peut être demandé ».
  • Que la participation à tous les frais de gestion administrative, etc ne peut être une obligation pour procéder à l’inscription au CFA.

Des pratiques initiées par certains CFA visent en réalité à utiliser ces « participations aux frais » pour réaliser leur équilibre financier.

La distinction entre « services connexes » et « frais liés à la formation » est parfois ambiguë et peut entraîner des dérives, voire des abus.

La Ferc-CGT demande à l’Administration publique ainsi qu’aux collectivités territoriales qui financent les CFA une vigilance particulière à l’application des textes afin que la gratuité de la formation dévolue aux apprentis soit effective partout en France, dans le privé comme dans le public.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : 01 55 82 76 28 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Couriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr