La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Les dossiers > Luttes en cours > Interpro > Le 19 mars, le 24 mars, on continue !

Le 19 mars, le 24 mars, on continue !

mercredi 18 mars 2009

Les mobilisations dans les établissements du Supérieur se poursuivent et continuent de faire preuve d’une belle vitalité. Les personnels et de nombreux étudiants participent chaque jour à des initiatives et des débats, localement ou nationalement, lors des moments forts programmés démocratiquement.

Le mouvement se développe et prend de la maturité.

Les rencontres fréquentes de la Coordination Nationale des Universités font toute leur place aux organisations syndicales et ont dépassé les seules revendications catégorielles. Comme la FERC Sup CGT l’a toujours défendu, c’est sur l’ensemble des revendications de tous les personnels que de véritables négociations doivent avoir lieu.

C’est aussi très clairement l’abrogation de la loi LRU et du Pacte de la Recherche ainsi que l’abandon de la RGPP qui pourraient faire tomber les menaces de destruction du service public d’Enseignement Supérieur et de Recherche.

La journée d’action du 11 mars a été largement suivie (entre 22 000 et 55 000 manifestants selon les sources) et a porté haut et fort les éléments de convergence entre tous les acteurs de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, contre la politique ultra-libérale du gouvernement qui se traduit par une pression violente sur le « coût du travail ».

Au nom de la sacro-sainte rentabilité financière, elle supprime les emplois, gèle les rémunérations, traite
les acquis sociaux comme des charges insoutenables, l’égalité de traitement comme une aberration, la
connaissance comme une marchandise, l’usager comme un client et la Recherche comme une activité lucrative.

Cette logique n’est pas la nôtre, c’est bien connu.
Ce qui est nouveau c’est qu’un nombre de plus en plus important de voix s’élève pour dire « Assez » à cette casse systématique et défendre les revendications.

C’est pourquoi, dans le même mouvement unificateur, la FERC-sup CGT appelle à un nouveau temps fort le 24 mars, journée de grève et de manifestations de l’ensemble des personnels de l’Enseignement Supérieur pour donner une suite spécifique à la mobilisation interprofessionnelle du 19 mars.

La FERC-sup CGT n’entend pas jouer une date contre une autre. Bien au contraire, elle mettra tout en oeuvre, dans chacune de ses organisations, pour que se conjuguent les mobilisations professionnelles et les luttes, dans l’unité, des salariés, des retraités et des privés d’emploi en lutte contre la politique du pouvoir et contre ses conséquences catastrophiques pour toute la population.

Montreuil, le 17 mars 2009

Télécharger le tract (pdf)

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr